Idée d’entreprise 4 : des cours de musique ou de dessin à domicile !

Le marché des services à la personne est en plein développement après notamment le plan Borloo.
Certains types de service comme les cours à domicile sont sur-représentés, toutefois les mandataires de cours de musique ou de dessin à domicile sont peu présents.


Le contexte de l’idée

Le contexte est favorable avec des réductions d’impôts  offertes aux clients de ce type de prestation.
Et le grand public est informé des nombreuses offres existantes (Cours à domicile, ménage…) et des avantages fiscaux liés.

L’ idée de création d’entreprise|tag:idée de création d’entreprise

Dans ce contexte, un prestataire de cours artistiques pourrait se developper sur cette niche. Il existe quelques sociétés mandataires en france mais peu connues :

  • Anacours (cours de tout type: soutien scolaire, musique…)
  • Allegro Musique

4 thoughts on “Idée d’entreprise 4 : des cours de musique ou de dessin à domicile !

  1. lol

    oui, parce qu’il n’y a pas demande ou que le peu de demande est déjà servi.
    Les seuls services qui fonctionnent : soutien scolaire, motivé par la peur des parents que leurs gamins ne réussissent pas….
    et c’est tout
    les services à la personne, femme de ménage etc. encore trop de travail au noir et surtout, une main d’oeuvre peu qualifiée et des francais qui ne sont pas (encore) prêts à payer le prix de la qualité
    mais à part ça ça va lol

  2. Pierre

    C’est l’oeuf et la poule, avant la publicité intense la demande de soutien scolaire était beaucoup moins forte.
    Comme présenté dans le post sur le concept autour des instruments de musique, je pense que le marché est sous exploité, peu de personnes commencent à jouer car la musique est difficile d’accès. (Offre de matériels ou de cours peu accessible).
    D’autant plus que le budget musique allégé (téléchargement plus ou moins légal), je pense que le budget instrument est "disponible. Reste à séduire le public!

  3. Lucile

    Bonsoir,

    Si je peux me permettre, je souhaiterai vivement rectifier l’erreur qui s’est glissée dans ce post. Vous faites une confusion sur le terme d’entreprise prestataire. En effet, dans le cadre d’une entreprise prestataire, les enseignants sont salariés de l’entreprise. Cela signifie entre autre : 1/ que les salariés bénéficient d’une protection sociale plus importante 2/ que l’entreprise est juridiquement et socialement responsable de ses salariés et qu’elle assume la totalité de la prestation qu’elle vend. A l’inverse, vous citez Allegro Musique et Anacours, toutes deux entreprises MANDATAIRES et non prestataires. La différence? Une entreprise mandataire ne s’occupe que de la mise en relation client/professeur… et donc l’enseignant ne dépend donc pas juridiquement, socialement et pire, pédagogiquement de l’entreprise mais bien dans ce cas du particulier. Par conséquent, c’est le particulier qui est l’employeur du professeur, avec toutes les responsabilités que cela implique.

    Voilà, j’espère avoir apporté quelques éléments supplémentaires à cette discussion.

    Bonne soirée

Répondre à Graine d'entreprise Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *