Idée d’entreprise 53 : le centre d’entraînement cérébral

Les jeux d’entraînement cérébral sur console rencontrent un succès important en France et dans le monde. Ils s’appuient sur le fait que la mémoire comme le corps nécessite de l’entraînement pour garder toute sa vitalité. Des centres d’entraînement ou de stimulation de la mémoire permettront de mettre en commun les dernières techniques (machines, programmes…) et de s’entraîner dans une ambiance conviviale.

Contexte

Des études, [telles que celle de l’institut national de santé aux Etats-Unis ont montrées qu’une stimulation régulière du cerveau réduit les risques de maladie dégénératives comme Alzheimer. Même si les résultats d’un entraînement via les programmes d’entraînement de Nintendo sont contestées par une étude français publiée début 2009, l’intérêt d’une stimulation régulière du cerveau n’est pas remis en cause. En revanche, le succès commercial confirme l’attractivité pour le grand public de ce projet dans le paramédical.

L’ idée de création d’entreprise

Nous pensons que le consommateur peut être intéressé par un centre d’entraînement pour sa mémoire où il pourrait s’exercer dans les meilleures conditions sur le modèle de la salle de gymnastique pour le physique. Ce service peut s’adresser à tout client désireux d’entraîner ou renforcer sa mémoire. Pour les plus âgés une solution mobile peut être envisagée.

 Aux Etats-Unis, Memory Training Centers of America (MTCA) est un leader de l’évaluation cognitive et des services d’entraînement de la mémoire dans les maisons de retraites avec plus de 20 centres. Cette société propose aussi des programmes médicalisés en lien avec les hopitaux. Tous les traitements sont payés par l’assurance maladie. En France, Learning Club a ouvert une salle de sport pour les neurones à Versailles, en mars 2010, en partenariat avec la Clinique de la mémoire.

Les sociétés Happyneuron, SOS Cerveau, ou encore Cegos proposent des exercices en groupe ou sur Internet.

Facteurs clés de succès

Pour cette idée d’entreprise, la crédibilité est un point clé. Les futurs entrepreneurs devront appuyer leur marketing sur des références scientifiques fortes. D’autre part, pour démarrer, l’entreprise devra décider si elle souhaite cibler une population médicalisée et viser un remboursement par la sécurité sociale ou si elle vise un public plus dynamique et un cadre plus ludique. Enfin, l’entrepreneur devra décider si il souhaite développer une activité en propre suffisamment attractive pour de nouveaux clients ou si il privilégie un lancement en tant que produit complémentaire à d’autres business. Nous pensons par exemple à un partenariat avec une salle de sport ou une maison de retraite qui mettra à disposition une salle ou un créneau pour proposer de telles activités.

Qu’en pensez-vous ?

edit 01/10 Graine d’entreprise inspire les journalistes ? Un article du Figaro intitulé les séniors cibles du business de la mémoire vient d’être publié. Il cite les sociétés Happyneuron, SOS Cerveau, Learning Club ou encore Cegos.

One thought on “Idée d’entreprise 53 : le centre d’entraînement cérébral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *